Êtes-vous devenu fou ?

Je ne suis pas fou, ni médecin, ni scientifique, mais je pense avoir encore un peu de bon sens.

peur-devenir-fou
peur-devenir-fou

Devenir fou ?

Tous les débats actuels sur la crise reposent sur une argumentation dénuée totalement de sens commun :

  • Les masques : sont-ils efficaces ? pour qui sont-ils utiles ou nécessaires ? À quoi ça sert de polémiquer puisqu’ON N’EN N’A PAS !
  • Les tests quand sont-ils nécessaires ? ON N’EN N’A PAS !
  • La chloroquine est-ce que ça marche ? ON NE PEUT PAS EN AVOIR ! et s’il s’avère qu’elle fonctionne : ON N’EN N’AURA PLUS EN STOCK ! (Tout aura été raflé par les autres pays !)
  • Le confinement fonctionne-t-il ? ON N’A PAS D’AUTRE SOLUTION ! Peut-être aurait-on pu le décider plus intelligemment, ciblé, à la carte. Et puis pourquoi avoir confinement et quarantaine ? les malades covid19 positif il ne fallait pas les renvoyer en confinement chez eux, mais en quarantaine dans des hôtels réquisitionnés.
  • Le tracking ? ON NE POURA JAMAIS LE METTRE EN PLACE !
  • Le déconfinement :  LA FRANCE N ‘EN N’A PAS LES MOYENS NÉCESSAIRES !

Je ne suis pas fou

Par contre, je vois bien que la communication actuelle (on n’a jamais soigné avec de la communication). Cette communication tourne à la propagande.

Nous pensons être en Démocratie, mais nos élus et leurs serviteurs ne pensent pas : « le bon et les désirs du peuple ». Exemple : maintenir les élections !

La congruence, (« faire ce qu’on dit ») et la concordance. Elle n’est pas pour nos élites, ni nos politiques. Le confinement visiblement n’est pas pour tout le monde (en particulier pour les Parisiens qui sont assez malins pour se rendre à leur campagne…en roulant de nuit !)

Nos libertés fondamentales : leur limitation sera encore tenue un mois après l’arrêt de l’État d’urgence. Où est l’état de droit ?

La liberté de prescription de la chloroquine des médecins bafouée par de simples décrets du ministre de la santé (cf décrets des 23 et 27 mars). Cela d’ailleurs ne semble pas troubler le Conseil de l’ordre des Médecins chargé pourtant de le garantir ;

Peur de devenir fou ?

La crise économique due au confinement ne touchera pas équitablement tout le monde :

  • Les fonctionnaires (les hauts aussi : ceux qui décident) ils conservent 100 % de leur salaire et qui ne risquent rien pour leurs emplois…et qui savent mieux que les autres utiliser le droit de retrait),
  • Pour tous ceux que l’absence de salaire pendant plus de trois mois ne sera qu’anecdotique ;
  • Quid des commerçants, des artisans, des indépendants, des professions libérales qui aident les présents en 1ère ligne ?
  • Et les entreprises qui malgré des bonnes mesures palliatives de Mr Le Maire, n’auront plus la trésorerie nécessaire pour survivre ?
  • Pourquoi des politiques statuent sur des questions sanitaires et des scientifiques sont-ils chargés de prendre des décisions politiques et économiques ?

Mon bon sens et un article de Marianne m’interpellent.

Conclusion :

L’Après ne sera plus jamais comme Avant : #aprèscovid19 . Mais en attendant : jusqu’à quelle date je dois rester chez-moi ? Avec une entreprise d’une quarantaines de collaborateurs.

Être “maître des horloges” c’est bien, encore faudrait-il que celle-ci soit parlante, quelle ne retarde pas et qu’elle ne sonne pas dans le bruit de fond d’une multitude de coucous Suisse.

  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

One Response - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.