Les dangers du Covid-19

Le Covid-19 met en évidence les risques d’une mondialisation non maîtrisée. Par facilité, par appâts de gains rapides ou la recherche des plus bas coûts, nous avons ignorés des nouveaux risques économiques et des plus élémentaires du commerce mondial.

covid 19
coronavirus Covid-19

Causes de risques révélés par le coronavirus, le Covid-19

La non-diversification des sources d’approvisionnements

Qui ont fait de la Chine la fabrique de 30 % des achats courants du monde (dont (90 % du paracétamol et 80 % de la pénicilline !!!). Nous y avons (les autorités françaises) en favorisant les médicaments génériques et le développement de 2000 usines pharmaceutiques au détriment des fabricants européens ;

En délocalisant les lieux de production au bout du monde,

Nous dépendons désormais du bon fonctionnement de moyens de transports considérables…et polluants ! Pour nous approvisionner (marché automobile pour les pièces détachées, quand on voit le prix de vente de ces pièces on peut s’étonner de la nécessité de les fabriquer si loin !). Mais que faire en cas de cataclysmes mondiaux, de troubles sociaux, de conflits régionaux, de grèves…).

Délocaliser en Chine seulement pour abaisser ses coûts d’approvisionnement certes (et cela deviendra de moins en moins intéressant). Quand au final, on aura fait les comptes de cette crise financière on pourra évaluer le montant réel des économies faites en allant en Chine …et en Asie d’une manière générale !

Mais pourquoi ?

  • avoir tout concentré sur un seul pays, la Chine, quelque peu “totalitaire”, peu soucieuse du respect des clients et de préoccupations environnementales, donc pour nous occidentaux : une source d’approvisionnement à risques pour nos valeurs ;
  • n’avoir pas pris en compte tous les bienfaits d’une fabrication nationale (ou européenne) sur le plan du chômage.
  • avoir perdu ainsi son indépendance économique, quant on voit la quantité de dollars détenus par la Chine, on peut se poser des questions sur la réelle indépendance financière des États Unis ?
Covid19 et transports
Covid-19 et transports

La stratégie de « zéro stock” :

Adoptée par tout le monde montre également la dangerosité d’une quête des plus bas coûts possibles. En particulier pour des produits sensibles et avec le Brexit les Anglais vont vite s’en rendre compte !

La volonté des politiques de tous pays :

De nous considérer comme des débiles profonds totalement incapables de recevoir en toute transparence un message « inquiétant » et de nous « inquiéter » avec leurs discours lénifiants.

La peur des populations des épidémies donc, du Covid-19

Dans l’histoire, les populations ont toujours été effrayées des grandes pandémies (Peste Noire : 50 Millions de morts vers 1350, grippe espagnole entre 50 et 100 Millions de morts en 1918…). Cela a entraîné souvent des manifestations hystériques voire des rejets violents de l’autre. Elles ont provoquées de grandes crises économiques voire d’importants troubles sociaux.

Un exemple que le Covid-19 révèle aujourd’hui :

« L’amateurisme » ou l’irresponsabilité de certains décisionnaires concernant le marché du médicament en France et de leur stratégie « pro-générique ». Selon la campagne de publicité de l’an 2000, de l’Assurance-maladie qui annonçait : « Médicaments génériques ? Il n’y a que la couleur qui change » : est-ce un raccourci publicitaire ou « une tentative de tromperie » ?  Après tout mettre du cheval dans des raviolis « pur bœuf » c’est quand même moins grave.

médicaments-génériques.
médicaments-génériques.

Différences en un médicament de marque et un #générique :

  • L’indice de pureté lors de la synthétisation d’un médicament peut avoir une incidence sur l’efficacité attendue ou sur les intolérances voire surtout, sur l’innocuité de ce médicament ? D’ailleurs, pourquoi nos autorités du médicament acceptent une tolérance de 20% d’écart (en plus et en moins !) pour accorder aux fabricants chinois et indiens leurs autorisations (AMM) de mise sur le marché à ces génériques ?

Et encore :

  • Des molécules (le principe actif) quasi identiques ? Peut-être, mais qu’en est-il des excipients (les supports) utilisés ? (La tolérance d’un chlorhydrate n’est pas la même qu’un monohydrate) ;
  • Après l’avoir mis sur le marché un médicament, les industriels continuent à l’améliorer pour en augmenter la rapidité d’action, l’assimilation par l’organisme, diminuer le nombre de prises journalières, renforcer la tolérance. Les façonniers de copies eux, suivent-ils ces petits progrès techniques ?

En temps ordinaire :

  • La France subit déjà chaque jour, des ruptures chroniques d’approvisionnement en pharmacie sur certaines spécialités. Pourquoi ? Tout simplement, et c’est une loi du marché, si les médicaments sont vendus moins chers en France qu’en Allemagne par exemple, et bien les fabricants chinois ou indiens sélectionneront les grossistes allemands plutôt que les nôtres ;
  • Les vrais laboratoires pharmaceutiques (souvent américains) ceux qui consacrent des milliards en recherche de nouveaux produits (et non pas ceux qui se limitent à fabriquer des copies). Quant ils mettent sur le marché mondial, une nouvelle molécule innovante. Comme en France le prix des médicaments sont plafonnés moins chers que dans les autres pays européens, ils ont la crainte que les « prix européens » soient un jour ajustés sur les prix imposés par la France. Alors, ils retardent leur commercialisation des grandes nouveautés en France…au détriment de l’intérêt des malades français.

Sachons tirer enseignements de ce Covid-19 :

  • De cette mondialisation non-maîtrisée pour en limiter les risques. Nous sommes désormais très interdépendants de ce qui peut arriver à notre planète, protégeons notre jardin secret ;
  • D’une manière générale, dans le management des entreprises et de notre vis quotidienne, prenons en charge plus activement une gestion des risques (analyse et prévention). Mais cela est une autre histoire ;
  • N’est-ce pas le moment de redéfinir une autre politique de santé (nationale voire mondiale). Vers de nouvelles priorités dans le choix des investissements plus utiles à l’humanité. (cf Les coûts de la recherche d’une éventuelle vie extraterrestre alors qu’il y a encore tant à faire sur terre).

Un véritable “GAME CHANGERS” ?

NDLR :

Je précise qu’en tant que « bon citoyen », personnellement, j’ai toujours accepté les génériques en pharmacie, bien que je n’en pensais pas que du bien !

De même que je ne néglige aucunement la gravité sanitaire ni le nombre de décès occasionnés par la pandémie qui nous envahit aujourd’hui (France comprise).

Si vous me permettez une question : en cas de très grande épidémie en France, nos hôpitaux et le personnel soignant seront-ils capables de suivre. Alors que nous sommes déjà en période d’épidémie grippale (normale) et qu’on a fermé des lits pour faute de personnel ? Sans compter sur les comptes de la sécurité sociale qui exploseront forcément.

Covid 19 - Précautions à prendre
Covid-19 – Précautions à prendre
Attention aux Covid-19
Attention aux Covid-19
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages

2 Comments - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.