De nouvelles règles de fixation des retraites

Pour ajuster équitablement nos retraites, doit-on mettre à genoux notre économie nationale pour cela ?

Quel sera le coût de la mauvaise humeur de quelques-uns (très peu en fait).

Doit-on subir tous ces désagréments dans notre vie quotidienne (les parisiens)

Que penser de l’amateurisme manifesté par nos dirigeants (à moins que cela soit une volonté funeste) ?

retraites heureuses
retraites heureuses

Un droit social acquis et légitime :

Recevoir une retraite pour terminer dignement ses jours reste l’avancée sociale la plus importante de tous les temps, avec l’instauration des congés payés. Cela représente pour les travailleurs le nouveau « paradis » promis depuis la nuit des temps par les religions monothéistes « le royaume des cieux ».

Mais nos modes de vie et de nos espérances ont fortement changées au cours des années. Ils ne sont plus correctement adaptés, au contraire même ils sont créateurs d’énormes injustices, de manque quasi-total de solidarité, et surtout elles représentent une charge de plus en plus insupportable par les citoyens.

Faut-il mieux adapter nos modes d’attribution que de voir mourir notre régime actuel par « Répartition » ?

Des retraites socialement plus justes

Plus du tout adaptées à notre pyramide des âges. Doit-on attendre que chaque travailleur porte sur ses épaules le poids de sa famille (descendants et ascendants compris) + 2 retraités + 1 chômeur…+ des élus de plus en plus nombreux ?

retraites mieux adaptées
retraites mieux adaptées

des retraites spécifiques pour tous :

retraites plus justes
retraites plus justes

Le monde a changé…en une nuit :

En une nuit, du 12/12 au 13/12, le monde a changé :

  •  les conservateurs britanniques ont remporté la majorité absolue au Parlement, ce qui veut dire que le Brexit sera bien acté le 31 janvier;
  • un accord commercial a été conclu entre Pékin et Washington, apportant une pause dans la guerre commerciale la plus dangereuse pour la croissance mondiale;
  • les 27 pays européens, moins un  (la Pologne) se sont mis d’accord à Bruxelles sur la neutralité carbone en 2050.

Trois étapes décisives franchies en 24 heures alors qu’à Paris la « grève de la retraite » s’éternise… pour une application  généralisée en 2025 !

Qui SERA concerné ?

Universalité des retraites
Universalité des retraites

Particularités des nouvelles retraites :

mécanismes des retraites
mécanismes des retraites

Conclusion perso *:

  • Je ne suis pas un expert RH

D’abord je ne suis pas concerné par cette réforme, (j’ai 82 ans, mais je travaille encore). Je suis effaré par ce corporatisme (obscurantisme) qui gère actuellement notre économie nationale et qui nous pousse vers l’abîme. Devant l’ampleur des déficits et des injustices qui nous guettent, il est absolument nécessaire d’ajuster notre régime actuel.

Naturellement il y aura des perdants et des gagnants,

Pour les gagnants :

Il faut faire la part de tous les gagnants (les femmes, les agriculteurs, les carrières interrompues (maladie-chômage), les jeunes stagiaires…) La prise en compte de nouvelles règles sur la pénibilité (le travail d’une aide soignante me semble plus pénible que celui d’un conducteur de métro). C’est une question de solidarité. Là il y avait scandales et urgences absolues. Ne parlons pas des séniors que l’on pourrait aussi proposer une progressivité de l’emploi

Pour les perdants :

Actuellement les profs, mais cela peut et doit s’arranger, comme cela s’est solutionné pour les policiers ; (la négociation cela sert à cela). Concernant les régimes spéciaux et sur ce point, il y existe des avantages aujourd’hui inacceptables, qui n’ont plus lieu d’exister encore (Pourquoi un conducteur de train en Allemagne peut le faire en toute sécurité jusqu’à 65 ans !) Les cadres, mais eux, ils ont souvent la possibilité (et beaucoup le font déjà) de recourir en complément à l’appoint d’une capitalisation.

Inégalités des retraites
Inégalités des retraites

Messieurs les Décideurs (tous) continuez à négocier dans le temps à venir, mais prenez des décisions responsables et rapidement…sans vous précipiter !

Petites critiques sur la forme utilisée par le gouvernement.

  • la période de fin d’année n’était pas le meilleur choix pour provoquer une agitation syndicale ;
  • Ils auraient du d’abord traiter le cas des régimes sociaux avant d’entamer une réforme de fond avec leur système de points;
  • leur projet aurait gagné en crédibilité, si leurs propositions avaient été mieux finalisées dans leur tête, avant de faire de vraies propositions, pas assez abouties;
  • La volonté réelle du gouvernement est-elle la justice et l’équité ou de faire des économies ou une meilleure régulation des flux (valeur du point)?
  • Messieurs les décideurs, si vous pensiez que vos propositions sont bonnes alors pourquoi attendre pour les mettre en place ?

IL Y A NECESSITE ET URGENCE mais dans la progressivité et dans la négociation !

  • 33
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    33
    Partages

One Response - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.