Le marketing mix des 4 E… à la place des 4P

Un nouveau concept de marketing mix, plus proche de la réalité du business d’aujourd’hui donc, mieux adapté à l’évolution des attentes des clients et aux changements de stratégie mis en place, (en particulier sur les réseaux sociaux) par de nombreuses entreprises dans le but de continuer à toucher les nouveaux consommateurs d’aujourd’hui.

Marketing Mix
Marketing Mix

Le mix marketing des 4E

En effet le mix des « 4E » : Émotion, Expérience, Exclusivité, Engagement sont censés remplacer les 4P traditionnels (promus par McCarthy en 1960) de Monsieur Kotler, qui viennent de : Product, Place, Price, Promotion … et qui ne sont que des « indicateurs » à prendre en compte par exemple, lors d’une étude de marché ou d’une analyse du potentiel de son entreprise. Remplacés par les 4 E, pour une offre plus sur-mesure, plus personnalisée et qui par conséquent s’adaptera mieux à la demande actuelle des acheteurs. 

Les 4E

Constituent donc ce nouveau mix marketing revisité en termes des attentes et des exigences réelles des clients. En effet aujourd’hui il faut tenir compte avec l’avènement d’internet et la montée des médias sociaux. Les consommateurs avec leurs besoins, leurs attentes, leurs habitudes de naviguer donc de consommer, il s’avère nécessaire de mettre en place un nouveau mix marketing, plus proche de la réalité d’aujourd’hui. Il s’agit en effet d’une évolution cohérente par rapport aux changements que notre société a connus.

Avant, les 4P analysaient des données « quantifiables », alors que les 4E, sont plus axés sur :

  • la « qualité » (les émotions) ;
  • l’expérience utilisateur,
  • l’engagement ;
  • les émotions ;

…de performance qui aideront à la bonne décision. Le consommateur est avide d’informations, par ailleurs, il veut des preuves et des résultats démontrés. Il est engagé aussi, dans votre histoire de marque. Il souhaite s’impliquer, il montre ainsi sa volonté d’interagir avec vous et souhaite être écouté et considéré comme il se doit.

en détails ces 4 E correspondent :

         – « Émotions » :

Les médias sociaux peuvent en effet générer  des émotions par le biais par exemple d’emojis.

« Soit la marque nous “touche” émotionnellement, soit nous n’aurons aucune envie de la découvrir et encore moins de lui faire confiance . La marque  est émotionnelle ou le consommateur n’en veut pas ». Nous affirme Patrice Laubignat dans son livres « Tout Savoir Sur Le Marketing Émotionnel », éditions Kawa.

C’est pourquoi les marketers ont mis en place le Storytelling. 

         – « Engagement » :

Les consommateurs actuels attendent également de se sentir proches de la marque. Les clients aiment aussi à contribuer et à apporter leur pierre à l’édifice. Ils se sentent ainsi plus utiles. Cet engagement réciproque témoigne de la confiance mutuelle.

Les marques doivent publier les avis sur les  produits, des témoignages… Car le client aime beaucoup interagir avec les marques. Il souhaite aussi s’impliquer dans l’histoire de la marque.

         – « Expérience » :

Créer une expérience mémorable s’avère fondamental pour fidéliser vos consommateurs dans votre stratégie.

« L’expérience est ce que cherche en priorité le consommateur » Patrice Laubignat. Il affirme aussi : qu’elle est même cruciale dans la relation qui se noue entre le consommateur et la marque.

         – « Exclusivité » :

Le consommateur d’aujourd’hui attend d’être considéré comme unique. Et il avoir aussi, l’impression qu’on s’adresse directement et uniquement à lui.

Il existe aussi (récent) les 4 D

Les 4D du mix digital identifiés par le CSC.  il s’agit alors des facteurs-clés de succès face aux nouveaux défis numériques.

« Disruption » des modèles économiques :

L’impact des innovations de rupture sur les modèles économiques, ainsi que les nouvelles technologies peuvent aider les marques à identifier de nouveaux marchés donc plus de ventes;

« Digitalisation » de l’expérience client :

Le parcours client évolue et il est désormais cross-canal. En effet, la mobilité et le social sont des leviers prioritaires pour gagner de nouveaux clients et fidéliser des communautés ;

« Dé-silotage » de la chaîne de valeur :

La transformation digitale est transversale et la coordination des collaborateurs est un élément-clef de la réussite de la transformation digitale de l’entreprise.

« Diffusion » du digital en interne :

Informations et formations sont essentielles en interne, afin que les collaborateurs puissent être en phase avec les nouvelles pratiques conditionnées par la révolution numérique.

Et vous, qu’avez-vous adopté comme mix marketing ?

(Sondage)
  • 43
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    43
    Partages

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.