Le 14 juillet : RIEN ! #oupas ?

Aujourd’hui, 14 juillet RIEN, je ne ferai RIEN ! Pour une des rares fois de ma vie, je n’ai RIEN d’inscrit sur ma To Do liste.

Rien : Prise de la bastille
RIEN : Prise de la Bastille

Hier, j’ai conduit mes petites filles à Pragelato (Club Med) et je ne me suis inscris à aucune activité. Ma seule raison d’être sera ce jour, de conduire mes petits enfants au Mini club à 9 heures et d’aller les rechercher à 17 heures.

Quel bonheur, pour une fois de n’avoir RIEN à faire. Je suis normalement atteint du syndrome de chronos (ne pas avoir assez de temps, chaque jour, pour faire ce qu’on avait prévu de boucler).

Absolument RIEN !

Peut-être qu’à 17 heures j’assisterai à la prise de la Bastille défendue par les GO et attaquée par de jeunes révolutionnaires. J’assisterai sûrement au diner spécial 14 juillet prévu ce soir (sans Homard, ce ne serait pas solidaire avec tous les révolutionnaires de France). Je finirai sûrement à la boite du club, mais uniquement pour soutenir les ardeurs de mes petits amours que se seront tant dépensés en ce jour de Révolution.

RIEN d’autre, absolument RIEN !

Je ne suivrai pas à la télé les frasques d’un régime politique que je pense être totalement démodé.

Je ne déplorerai pas les frasques de supporters algériens avec leur drapeau sur les Champs Élysées, pour moi célébrer le 14 juillet ce n’est pas de voire ce drapeau flotter sur l’Hôtel de Ville de Paris (comme la semaine dernière).

RIEN pour aujourd’hui :

Je ne ferai RIEN, mais j’ai la ferme intention de reprendre demain lundi, je me suis déjà inscrit pour une virée en VTT dans la montagne environnante, si enchanteresse, sous le soleil d’été.

Et vous ?

Qu’avez-vous prévu de faire de bien pour aujourd’hui ? Comment contez-vous célébrer cette date…qui en fait, dans notre vie n’a pas changé grand chose : des politiques ont simplement remplacés les rois et leur cour dans nos châteaux !

Et bien Non, ce 14 juillet n’a pas été sans agitations nationales :

Des scènes de liesse des supporters algériens marquées par des débordements ont encore entraînées des violences dans la rue, dans une quarantaine de villes en France. Des jeunes fanatiques français qui pour un grand nombre n’a jamais mis les pieds en Algérie. Ternissant ainsi la célébration de notre fête nationale, pour …une demi-finale de la Coupe d’Afrique !

Et puis les éternels GJ, qui depuis des mois sèment le trouble sans jamais rien proposer d’utile pour notre pays. Je crains que ces irréductibles adeptes de la vaine revendication ne soient désormais qu’un ramassis de parasites, qui ne sont rien dans notre société, que l’on écoute jamais, mais qui ainsi, accèdent au seul pouvoir d’embêter les autres, ceux qui font de la France une grande nation (entre autres les commerçants).

Et moi ?

Finalement, j’ai joué au tarot et à 22 heures j’ai suivi une tir de pétards vers les étoiles.

  • 33
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    33
    Partages

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.