Les Sweepstakes, Les Cartes de fidélité, Les Coupons, de la promotion ou du CRM (6/7)

Aujourd’hui, une promotion permet, à une marque de tisser une relation privilégiée avec ses clients pour les fidéliser ou encore à un prospect pour le convaincre.

D’autres types de promotion comme :

8) Les Sweepstakes, 9) Le Cagnotage,  10) Les Cartes de fidélité,  11) Les Coupons : (“couponing”), 12) Les offres groupées, 13) D’autres offres diverses

CRM
Du CRM !

8) Les Sweepstakes :

Encore appelés loteries « pré ou post tirage », mais ils se situent, à la limite du spam, sans participation financière, sans obligation d’achat, avec finalement des gagnants tirés au sort par exemple sur une liste d’adresses mail donc établie toujours à l’avance.

sweepstakes
sweepstakes

Les Sweepstakes représentent des outils de promotion des ventes qui  collectent, auprès de clients : des coupons-réponses dotés d’un numéro et sur lesquels on inscrit généralement son nom et/ou ses coordonnées postales. Avec ensuite, un tirage au sort organisé, pour finalement désigner les numéros gagnants.

9) Le Cagnotage 

Le cagnotage représente une technique de fidélisation par laquelle les distributeurs proposent « des réductions » pour l’achat de certains produits. Le montant reporté sur une cagnotte ou liée à une carte de fidélité ou encore une carte de paiement privative.

Le cagnotage représente désormais le type même de programme de fidélisation très efficace, mais très peu utilisé même dans la grande distribution.

10) Les Cartes de fidélité :

Carte de fidélité
Carte de fidélité

Les cartes de fidélité (ou « carte du magasin »), souvent gratuites, donc cet outil marketing  fidélise le client. Par exemple : sous forme de cartes nominatives, par conséquent, elles permettent d’identifier les clients les plus fidèles et de leur attribuer ainsi, des avantages sous forme de services associés (par exemple une fonction de paiement particulière), ou des cadeaux ou encore des remises, associées aux fonctions de crédit. On les accuse souvent de développer des risques de surendettement. Elles offrent pourtant la possibilité aux commerçants de ficher et de qualifier leurs détenteurs pour des actions spéciales, en attirant leur attention.

Un nouveau type de carte de fidélité, apparu en 2010 : les cartes de fidélités stockées sur les appareils mobiles, constituant même actuellement une forte tendance dans les grands réseaux.

Avec l’application Smartphone gratuite FidMe, plus besoin de vous encombrer de toutes vos cartes ! Vous pouvez les rassembler toutes ensemble, dans votre Smartphone.

La carte « Coin » :

Une carte électronique très spéciale qui peut contenir toutes les autres cartes dans un minimum d’espace (en circulation seulement aux US), elle  permet tout simplement de contenir toutes celles que vous possédez dans votre portefeuille (carte de crédit, de fidélité, carte bleue, carte de membre…).

On peut aussi, distribuer des tickets dotés d’un numéro attribué aux clients (par exemple : en magasin, à la caisse ou placés sur l’emballage même du produit). Préalablement la liste des numéros gagnants aura été déposée initialement auprès d’un huissier.

Les clients peuvent retourner leur ticket avec leurs coordonnées à une adresse centralisatrice, ou venir consulter directement la liste des gagnants.

Obligations juridiques :

Des mentions spécifiques doivent figurer dans le règlement comme :

Un règlement et les modalités qui doivent être adressés, gratuitement, à toute personne qui en fait la demande.

Des documents promotionnels doivent donc :

  • décrire de manière claire les lots que le consommateur peut gagner, précisant, pour chacun d’eux, leur nature, leur nombre exact et leur valeur commerciale ;
  • fournir des informations en ce qui concerne votre entreprise (organisatrice) et notamment le nom, la forme sociale et le siège social de votre société ;
  • préciser qui peut participer à la loterie, de quelle manière et jusqu’à quelle date.
  • vos documents doivent indiquer comment seront choisi les gagnants, la façon dont ils seront prévenus et la méthode d’attribution des lots ;
  • le dépôt du règlement et un exemplaire des documents distribués aux participants doivent être déposés chez un huissier.

11) Les Coupons : (le couponing)

Le couponing : une technique de promotion des ventes basée sur l’utilisation de coupons de réduction ou de remboursement partiel liés à l’achat d’un produit.

Les coupons sont utilisables :

  • lors du passage en caisse ;
  • ils peuvent être distribués avant l’achat pour générer du trafic sur un lieu de vente ;
  • figurer sur l’emballage du produit (« on pack ») ou sur un autre produit de la marque (coupon croisé) pour inciter l’achat d’un 2e produit différent ;
  • ils peuvent être envoyés par courrier, par email, par SMS, via une pop-up… ou encore sur des sites dédiés aux bons de réduction.

A l’origine essentiellement utilisé par les marques, le couponing est de plus en plus utilisé en sortie de caisses par les enseignes de la grande distribution :

le « coupon électronique »

coupon-digital
coupon-digital

Un coupon de réduction prenant la forme d’un code à saisir lors d’un achat en ligne ou sur un « flash code », utilisé en point de vente, il s’agit d’un «coupon virtuel» qui nécessite d’être imprimé par son destinataire, un «couponeur » ;

le coupon digital (“e-coupon”)

Les coupons représentent des excellents outils de promotion. La version digitale c’est-à-dire un coupon récupéré sur un support mobile, constitue donc une forte tendance d’utilisation « Web-to-store ». «En premier, je prépare mon achat en chargeant l’offre sur mon mobile, puis je vais en magasin acheter physiquement pour finalement, utiliser le coupon digital au moment même du paiement ».

Ces coupons constituent surtout de bonnes incitations à se rendre dans certains magasins, ils favorisent la fidélisation, ils sont aussi considérés par le consommateur comme une offre personnalisée valorisante, (comme du one-to-one)  sans dévaloriser l’image de marque par des promotions dites de masse.

le « coupon presse »

Une technique promotionnelle qui consiste à insérer par exemple un coupon-réponse dans un espace publicitaire presse magazine ;

Des plateformes de couponing

On trouve ces coupons sur des plateformes de couponing (comme RetailMeNot, ou AutoRéduc pour l’automobile,) ou sur des applications téléchargées depuis des Apps Stores. Il est possible de télécharger ces coupons puis de les orienter sur une carte de fidélité. Ils peuvent aussi être envoyés par email.

Les systèmes de paiement sans contact (NFC et iBeacon) peuvent accepter ces coupons digitaux.

12) Les offres groupées :

Se regrouper à plusieurs, pour faire des achats en plus grands nombre et bénéficier de réduction « jusqu’à 90% », mais attention, comme sur les contrats d’assurance il faut lire les mentions restrictives (souvent en bas de page et en petites lettres).

13) D’autres offres diverses comme :

Des offres « d’essai », « d’anniversaire », de « dégustation », ou même de lancement… accompagnant des actions surtout événementielles et qui viennent compléter la panoplie des offres de promotions pour rendre possible l’exploration de nouveaux domaines, découvrir de nouvelles marques, de nouvelles variétés, de nouvelles catégories à moindre risque pour le consommateur.

Ces offres, surtout destinées à donner l’envie, de profiter à une bonne occasion !

Le « Satisfait ou remboursé » :

Désigne une offre qui permet soit un remboursement total ou partiel, en cas d’insatisfaction du consommateur. Celui-ci doit rapporter par écrit, la cause de son mécontentement sur une dizaine de lignes, Il importe à la marque d’apprécier la juste réalité de l’insatisfaction, et de procéder éventuellement au remboursement.

Le « 1er achat remboursé ».

Vous achetez un produit et adressez ensuite un courrier au fabricant en y indiquant vos coordonnées ainsi qu’une preuve d’achat (par exemple : le code-barre du produit et/ou le ticket de caisse).

Un avantage offert à une partie des clients, licites comme les promotions consistant, à consentir un rabais contre la reprise d’un ancien matériel (même à 1€), en échange d’une certaine quantité d’achats ou encore à des clients qui seuls peuvent remplir une condition (exemple : les familles nombreuses).

– Mettre en place de la PLV, originale et spécifique

Ou simplement de nouveaux présentoirs de vente afin de mettre en avant certains articles. (tête de gondole, “massification” du rayon, en forme de pyramides)

– Le mot « gratuit »

Sur un présentoir : toujours attirant pour les clients… dès qu’il y a marqué “gratuit”, les gens se précipitent en quête de la bonne affaire.

Une solution de remplaçant à une gratuité éventuelle : accepter tous les modes de paiement (exemple : carte de crédit, paypal…), mais aussi des paiements en X fois sans frais ou encore de proposer de l’aide au financement en passant par un accord avec un organisme de crédit…Ou encore les ventes par abonnement, avec réduction si souscrit pour deux ans.

– L’offre éphémère :

«Une offre par jour » ou encore : de la semaine ou du mois :

Bref : Le principe : inciter les clients à se dire « c’est maintenant ou jamais ». (même dans la cas d’une offre permanente !).

De même, pour les magasins éphémères, ou pop up stores, ouverts durant des périodes très courtes (souvent uniquement pour un lancement de produit).

– Une campagne de cofinancement (crowdfunding) ou de cocréation :

N’accordez une promotion qu’à des clients très motivés sous le couvert d’une participation active. Cela nécessite des explications bien précises (via un formulaire) lors d’un coaching haut de gamme.

– Un événement autour de votre promotion :

L’événement organisé se doit de représenter quelque chose d’exceptionnel qui sort vraiment de l’ordinaire et qui va pousser les prospects à réagir d’une attention plus soutenue sur votre proposition. Par exemple : des cartes postales écrites à la main envoyées après un rendez vous, un événement networking, un anniversaire… pour des prospects ou clients « VIP ». Le but : “faire du relationnel”.

– Diffuser des contenus comme :

Des  Bulletins d’informations ou magazines thématiques, un livre blanc (gratuit), une présentation Powerpoint, une clé USB, réservés à des « top clients ». Des mini films publicitaires sur votre chaine YouTube Ads ou diffusables sur le Web.

Du Happening

Par exemple : autour du siège de l’entreprise, pour faire venir la presse, mais aussi du Streetmarketing, dans les journaux locaux ou magazines spécialisés, sans oublier : sur vos véhicules sociétés, sur les bus ou les taxis. 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.