La nouvelle roue de Deming

La roue de Deming illustre une méthode de gestion de la qualité PDCA (pour Plan-Do-Check-Act). Imaginée par le statisticien William Edwards Deming dans les années 1950, elle représente un moyen mnémotechnique utilisé dans le management pour améliorer la qualité dans une organisation. Afin d’améliorer constamment leurs produits et leurs services, et ainsi répondre aux exigences de leur clientèle. 

cycle PDCA
La roue de Deming

Tous les Marketeurs connaissent cette fameuse «roue de Deming » et ses 4 étapes pour améliorer les résultats d’une Entreprise, d’une activité, qui constitue la base d’une recherche « d’amélioration continue » (norme ISO 9001).

Les quatre étapes d’amélioration continue :

1) « Plan »  pour prévoir et planifier une action ; consiste à planifier la réalisation. Elle se déroule généralement en trois phases :

         – Identification du problème à résoudre (par exemple à l’aide du  QQOQCCP) ou du processus à améliorer ;

         – Recherche des causes racines (par exemple à l’aide d’un diagramme de Pareto, d’un diagramme  d’Ishikawa ou de la méthode des cinq pourquoi) ;

         – Recherche de solutions avec écriture du cahier des charges et établissement d’un planning.

2)   « Do »  pour la faire ; consiste à planifier la réalisation. Elle se déroule généralement en trois phases ;

3)   « Check »  pour la vérifier et la contrôler qui consiste à contrôler l’aptitude de la solution mise en place à résoudre le problème ou à améliorer le processus ;

4)   « Act » pour  mettre en œuvre le changement étudié, ou bien reprendre le cycle à la première étape.

Le PDCA repose sur un principe d’un cycle vertueux qui permet non seulement de résoudre les problèmes identifiés, mais aussi d’engager l’intégration d’innovations dans un contexte contrôlé. Inventée dans les années 1950, cette approche est toujours d’actualité. Elle s’inscrit ainsi complètement dans la tendance « agile » qui traverse actuellement le monde de l’entreprise.

Récursivité oblige, la dernière étape (« Act ») conduit automatiquement vers la première étape (« Plan »), et ainsi de suite. C’est évidemment tout le principe d’un processus d’amélioration continue.

Florence Gillet-Coignardet Bernard Seno (Merci à eux deux) nous proposent dans leur « Grand livre du Responsable Qualité » aux Éditions Eyrolles :

Nouvelle roue de Deming :

 Revisitée en 6 étapes et non plus en 4 :

Nouvelle roue de Deming
Nouvelle roue de Deming

1) Une première étape « Diagnose » (diagnostic) est ajoutée pour savoir d’où l’on part et définir ainsi des objectifs plus réalistes ;

2) le « Plan » reste inchangé ;

3) le « Do » reste inchangé ;

4) le « Check » reste incontournable ;

5) l’« Act » se divise en deux possibilités :

         – « Act 1 » si les résultats attendus sont atteints ;

         – « Act 2 » en cas de non atteinte des objectifs, nécessitant alors de redéfinir le diagnostic, remettre en place de nouveaux objectifs et déclencher de nouvelles actions complémentaires ;

6) « Control » cette dernière et nouvelle étape inclut une communication interne voire externe avec le bilan des résultats et des investissements.

Le PDCA devient donc le DPPDCCAAC !

  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.