Web-to-store, se servir d’Internet pour vendre en magasin

Évolutions des comportements des consommateurs durant leurs achats sur Internet

Le « Web-to-store » désigne le comportement d’achat par lequel le consommateur effectue une recherche d’informations sur Internet avant d’aller effectuer son achat en point de vente. La recherche peut porter sur le produit ou directement sur la localisation du point de vente le plus proche. Ce phénomène est également désigné sous les acronymes ROPO ou ROBO.

Web-to-store
Web-to-store

Usages du Web to store :

Web to Store
Evolutions du commerce

Web-to

Le Web-to-store, côté consommateurs : 

–       91 % des consommateurs ayant réalisé un achat en magasin de proximité ont auparavant effectué une recherche sur le web ;

–       75 % des consommateurs disent avoir déjà utilisé leur mobile au moins une fois lors d’un achat en magasin de proximité. 47 % ont déjà utilisé leur mobile après un achat en magasin ;

–       73 % des consommateurs indiquent que les avis tiennent une place prépondérante dans leur décision d’acheter en ligne ou pas ;

–       43 % des internautes qui ont déjà achetés en ligne et qui ont été interrogés ici ont déjà utilisés le click & collect. À noter que 85 % d’entre eux pourraient l’utiliser à l’avenir ;

–       56 % des consommateurs sont potentiellement intéressés par la réception d’actualités et de promotions sur leur Smartphone grâce à la récolte de leurs données de localisation.

Le Web-to-store, côté commerçants :

–       30 % des commerçants seulement se disent intéressés par le Web-to-store. Malgré tout, cela représente plus de marchands que l’année passée (seulement 25 % étaient intéressés par le concept en 2014) ;

–       45% des commerçants pensent encore que les clients ne font pas de recherches sur le Web avant d’acheter des produits ou services ;

–       23 % des magasins de proximité disent avoir mis en place du click & collect alors que 85 % des internautes seraient intéressés par l’utilisation de cette technique ;

–       64 % des commerçants pensent que le click & collect permet de favoriser leurs ventes en magasin physique et, pourtant, ils ne sont que 43 % à se dire que la pratique pourrait devenir courante chez leurs clients à l’avenir.

Les commerçants qui adoptent lentement (parfois trop lentement) leur mutation vers le digital dans leurs pratiques de ventes peuvent avoir une mauvaise compréhension des comportements des clients connectés.

  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages

Reply