L’ami de Michel-Ange ou Toute Renaissance passe par Michel-Ange !

Michel-Ange est au coeur de l’actualité : un spectacle au Vatican avec la musique de Sting, la parution d’un nouveau livre Michelangelus Bonarotus Florentinus Faciebat” dans lequel l’Artiste se confie à Antonietta Bandelloni sur ses oeuvres, la sortie de 2 grands films, voir (absolument) le trailer de “Michelangelo Infinito” ci-dessous, et “last but not least” l’interview exclusive que j’ai réalisée de Michel-Ange dans le livre “The Commerce, une histoire de l’humanité”, à paraître prochainement.
Des évènements qui portent à croire que “Toute Renaissance passe forcément par Michel-Ange !”

Michelangelo Infinito, le film évènement

Pourquoi une interview de Michel-Ange dans un livre qui traite de l’histoire du commerce ? Voici 2 raisons parmi d’autres :

La première concerne la forme : c’est la volonté de surprendre et de ne pas chercher à emprunter toujours les mêmes chemins. Comme le faisait justement Michel-Ange.

La deuxième raison concerne le contenu : elle est évoquée dans le texte ci-dessous, extrait d’un autre livre “Diversions de l’Ange“.

J’y parle d’amitié, et il n’y a pas de commerce sans amitié ! (ce thème est dévoloppé et argumenté dans le livre)

L’ami de Michelangelo

Michelangelo Infinito, le film évènement
Michelangelo Infinito, le film évènement

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo, car il est l’invité d’honneur à la table de Dieu. (c’est le sens des paroles de Giorgio Vasari au début du trailer ci-dessus et de la conclusion de cet article)

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo, car je voudrais que mes histoires soient des dessins. Et tout homme cherchant la perfection, je voudrais avoir à mes côtés, le meilleur parmi les artistes.

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo pour avoir le droit de cité dans l’histoire de l’humanité comme le meilleur ami de tous les temps. Que mon amitié soit à la hauteur de son génie, que mon amitié égale la noblesse de son art, et que mon amitié rivalise en imagination son esprit créateur.

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo, et surtout, mourir avant lui. Ainsi, il aurait dessiné et sculpté mon tombeau. Sous un beau marbre de Carrara, je reposerai éternellement dans une église florentine, et le monde entier viendrait me rendre visite.

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo pour écrire fidèlement sa biographie.

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo pour être le premier à découvrir le doigt de Dieu créant Adam.

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo pour tenir un rôle dans la création du monde. Je ne vivrais pas seulement ici et maintenant, mais cinq siècles plus tard, je serais encore protagoniste au milieu des figures de la Chapelle Sixtine.

Michelangelo Infinito, le film évènement
Michelangelo Infinito, le film évènement

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo pour caresser la femme nue de l’Aurore et m’approcher du cygne qui embrasse la gracieuse Léda.

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo, car il aimait enrichir ses pauvres amis. Riche, j’aurais mon château en Toscana.

J’aurais voulu être l’ami de Michelangelo, parce qu’il avait de l’esprit et beaucoup d’humour. On aurait sacrément rigolé tous les deux !

Sincèrement, j’aurais vraiment voulu être l’ami de Michelangelo, mais pour aucune de ces raisons. Car, l’ami, on ne le cherche pas, on le trouve, et l’amitié est ainsi faite, qu’elle ne désire jamais son intérêt ou le profit qu’elle peut en retirer. L’amitié, comme toute chose humaine, naît d’une rencontre imprévue. C’est dans l’innocence et la transparence de ce moment que tout se joue, et non pas dans la réponse à une histoire.

À travers la vie de Michelangelo, je comprends mieux aujourd’hui mon besoin temporaire de solitude. C’est en cherchant en lui que l’artiste puise son inspiration et qu’il ne s’ingénie pas seulement à imiter les autres. 

Michelangelo Infinito, le film évènement
Michelangelo Infinito, le film évènement

Ce texte a quelque chose de prophétique, car 15 ans plus tard, j’ai rencontré Michel-Ange. Je ne suis pas encore son ami, mais en m’accordant une interview exclusive (rendue possible grâce à la blogosphère), il a fait de moi le plus heureux des hommes.

A lire très bientôt dans le livre écrit en collaboration avec Guy Couturier “The Commerce, une histoire de l’humanité”. Et n’oubliez pas Toute Renaissance passe par Michel-Ange”, celle de notre humanité bien sûr comme, et ça peut surprendre un peu plus, de la Renaissance du commerce !

  • 64
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    64
    Partages

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.