Un commerce doit-il être visible ? #oupas ?

vitrine interractiveLa première nécessité d’un commerçant demeure la visibilité de son commerce : (“Être vu #oupas”). Cette visibilité passe en premier lieu par sa vitrine, qui reste aussi la principale manière de représenter : son métier, son expertise et sa volonté de considérer sa clientèle.

À noter, que pour un commerçant être présent sur les réseaux sociaux consiste à avoir une vitrine sur la principale rue commerçante.

Mais les vitrines des commerces nous font-elles rêver ?

Évitons tout de suite de répondre :

  • sur les vitrines des grands magasins en période de Noël, c’est là une attraction, un spectacle gratuit pour les enfants…et les plus grands ;
  • ni sur un accro des chaussures devant la vitrine d’un grand chausseur ;
  • ainsi que pour l’élégante devant un bijoutier ;
  • ou encore sur le jeune cadre, un triste soir d’hiver, au sortir du bureau, devant la photo d’une plage devant une agence de voyages.

Cela existe et cela durera encore longtemps.

Nous ne parlerons pas non plus de #consothérapie : « Je dépense donc je suis ». Ni de ses prémices illustrées par les plaisirs du shopping.

Les devantures interactives/tactiles :

L’objectif d’une devanture (ou d’une vitrine interactive) consiste à transformer la communication du commerce en un véritable outil de communication interactif et de permettre aux passants de devenir des acteurs d’une animation produite numériquement sur la vitrine du magasin.

Des vitrines interactives/tactiles offrent de nouvelles opportunités commerciales et proposent un support informatif disponible 24H/24 :

Déjà en 2002, Steven Spielberg faisait fantasmer les marketeurs du monde entier avec son film futuriste « Minority Report » dans lequel Tom Cruise recevait des messages publicitaires hyper personnalisés.

Une vitrine interactive (« une vitrine augmentée ») permet au client potentiel d’accéder aux catalogues des produits, de sélectionner un article ou encore de tester un produit de façon virtuelle. En lui offrant une expérience sur mesure et unique.

Ces vitrines tactiles rendent possible l’achat d’articles en dehors des horaires d’ouverture (24h / 24).

Avec une vitrine interactive, « l’expérience shopper » sera métamorphosée : le passant pourra se sentir interpellé et plus impliqué. Selon une étude (« eye tracking ») élaborée par l’APS Groupe indique que « 11,7% des passants ont regardé un écran digital montrant un contenu dynamique ».

Une autre étude du Baromètre Digital Store (2014) menée par Ipsos, auprès de 1000 français âgés de 15 à 64 ans, révèle:

  • que 62% des français sont intéressés par les équipements digitaux dans les points de vente :
  • les bornes interactives (81%),
  • les tablettes tactiles pour les vendeurs (79%)
  • les vitrines interactives (74%) » ;
  • des expériences interactives ou des animations en magasin (42%).

Plusieurs technologies existent déjà :vitrine tactile

  • la caméra type « kinect » reproduisant sur l’écran-devanture, par exemple, les mouvements des passants ou des utilisations « en main » des produits proposés. Ces technologies permettent aussi de plonger le passant dans l’eau limpide d’un club de vacances ou encore de placer des meubles dans un certain environnement ;
  • la vitrine tactile, permettant à l’acheteur de simuler une situation, un achat. Elle met en scène vos produits à l’intérieur de votre vitrine. La vitrine interactive est donc un outil de promotion qui contribue à valoriser vos produits.
  • Progex Digital développe votre menu tactile sur mesure afin de correspondre entièrement à votre image et votre clientèle. Celui ci pourra être modifié facilement à partir d’un simple fichier

Quelques grandes chaînes essaient d’attirer notre attention et de nous faire entrer dans leur univers onirique ;

  • Des concessionnaires automobiles (encore très rares) organisent une présentation de leurs modèles en situation (vidéo), d’autres utilisent de la réalité virtuelle pour « placer au volant» un aspirant conducteur. L’utilisateur peut effectuer des rotations à 360° sur tous les axes, zoomer, ou détacher des parties du modèle 3D afin d’avoir obtenir une vue détaillée et des informations spécifiques ;
  • Pour surfer sur la vague de l’innovation, Adidas met en place une vitrine interactive capable de se connecter au Smartphone d’un passant, grâce à la technologie Samsung. Afin que le shopper puisse entrer en interaction avec la vitrine, il lui suffit de « passer par un code URL puis rentrer un code pin qui le mettra directement en relation avec la vitrine ». Cette vitrine tactile installée en 2012 dans un magasin à Nuremberg permet aux passants d’habiller virtuellement des mannequins avec le produit de leur choix
  • Le monde de l’immobilier et du tourisme utilise grandement cette interaction pour offrir l’illusion d’une réalité future, ou pour simuler des aménagements particuliers ;
  • Une chaine de grands magasins japonais Parco a remplacé ses vitrines traditionnelles par des écrans tactiles grand format :  le « Digital Information Wall ». Ces derniers affichent un catalogue virtuel interactif qui permet au passant de mieux voir le produit qui l’intéresse et de donner accès à d’autres articles de la même marque. Cette nouvelle technologie rend également possible une plus grande réactivité aux événements ou aux circonstances ;
  • Certains magasins de produits de beauté Douglas adaptent chaque jour leurs conseils en fonction de la météo.
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.