« L’interview vitrine » de… Abeldhamid Niati, Content Manager à 24H00.info

Abdelhamid Niati est la 5e personne à répondre à l’interview vitrine, l’interview qui s’inspire d’une histoire vraie (voir l’origine de cette interview à la fin de l’article).

Ce n’est pas la première fois que mon ami Abdelhamid participe à mes interviews. Dans “Tell me something I don’t already know”, Abdelhamid a reconnu : “Je ne me suis jamais tant livré !” Dans cette interview vitrine, on entre de manière plus soft dans son univers. On peut dire qu’il a la “shoes attitude”.

Aujourd’hui, il gère 24H00.info, un média traitant de l’innovation, de l’entrepreneuriat et de l’employabilité : “Nous voulions un média libre de fonds sans pub, il n’existait pas, alors nous l’avons créé !”

 

« L’interview vitrine » de… Abeldhamid Niati

  1. Si tu étais une vitrine de ton enfance, tu serais…
    « La vitrine de la boutique Sport 2000 de Vitry-sur-Seine. Un enchantement pour tous les amoureux de belles sneakers. Beaucoup de disciplines sportives représentées et donc une invitation à pénétrer à l’intérieur. Une mise en bouche urbaine. »
  1. Si tu devais choisir un objet dans cette vitrine pour toi ou pour offrir
    « Sans hésiter la paire de Nike Wimbledon qui trônait dans cette vitrine parmi d’autres belles choses. Une paire de Nike vraiment intemporelle et conçue pour durer. »
  1. Si tu étais le commerçant d’une boutique de ton enfance, tu serais
    « Le propriétaire du bazar Dupuis à Vitry-sur-Seine. Un homme d’une gentillesse exceptionnelle qui formait un parfait couple avec son épouse. Ils avaient bâti un royaume pour enfants. »
    Denis : « Je connais bien cette boutique. J’y allais souvent avec mon père pour acheter des jeux de société. Plus tard, ma grand-mère m’a offert mon premier rasoir. »
  1. Si tu étais une vitrine d’aujourd’hui, tu serais…
    « La vitrine de la Boutique Aspasie et Mathieu à Paris. Epurée elle va droit au but et en quelques pièces définit l’élégance masculine. »
  2. Si tu devais choisir un objet dans cette vitrine pour toi ou pour offrir, ça serait…
    « Un élégant stenson pour parfaire ma tenue estivale. »
  1. Si tu étais une vitrine en 2030, tu serais
    « La vitrine d’une enseigne de prêt-à-porter masculin comme Bonne Gueule. Je l’imagine sphérique et doublée avec la possibilité de se promener au milieu des vêtements. »
  1. Si tu étais un objet dans cette vitrine qui n’existe pas encore aujourd’hui, tu serais
    « Une paire de chaussures Pierre Corthay avec des lacets couleur or. »
  1. Si tu étais un objet qu’on ne trouverait jamais dans l’une de ces vitrines, tu serais
    « Un meuble qui évolue en fonction de ce qu’on y met. »la vitrine de... Abdelhamid Niati
  1. Si tu étais les mots sur une pancarte ou un sticker dans cette vitrine, tu serais… « Créé par un humain ! »
  1. Dans quelle ville et dans quelle rue (ou place ou avenue) se situent ces vitrines d’hier, d’aujourd’hui ou de demain ?
    « A Paris, Rue Comines et Place de la Madeleine. »
  1. Si tu étais un service que tu aurais instauré dans ce commerce et mis en valeur dans cette vitrine, tu serais
    « La possibilité de savoir si l’objet me correspond. »
  1. Si tu étais le titre d’un livre, d’un film, d’une chanson ou d’une œuvre d’art à donner à cette vitrine, tu serais « L’ultime ! »
  1. Si tu étais le meilleur moment de la journée ou de l’année pour admirer ta vitrine, tu serais
    « À 16H00 au printemps, car le soleil est parfait à ce moment de la journée. »
  1. Si tu devais offrir un objet de la vitrine de cette boutique à une personne connue, inconnue ou imaginaire, tu l’offrirais à… « ma sœur ».
  1. Si comme Guy tu étais le héros qui avait sauvé la ville d’une catastrophe, tu serais le héros qui a sauvé la ville de… « Vitry-sur-Seine de la noyade ! ».
  1. Si tu étais un ami qui t’aiderait à mettre en scène les objets de cette vitrine (et que nous inviterons à répondre à cette interview), tu serais… « Rhiz et Laure ».
    « Rhiz est celle que j’appelle affectueusement ma petite sœur. Elle est photographe, graphiste, fait de l’animation 3D. C’est une entrepreneur multicasquette un peu casse-cou, car la prise de risque ne lui fait pas peur. Au contraire, ça la booste. Je forme un binôme de travail parfait avec elle.
    Laure c’est l’Artiste avec un grand A. Une photographe et graphiste accomplie qui parvient à lire les âmes et les saisir dans son objectif. Elle m’a toujours impressionné et m’impressionnera toujours par son talent et sa beauté. »

The Commerce, une histoire de l'humanité

 

Question subsidiaire : si le Prix Nobel de la paix devait être attribué à une profession, quelle serait cette profession parmi ces 3 propositions :

  • ceux qui exercent votre métier
  • ❒ les commerçants
  • ✔ une profession comme les chirurgiens ou les pompiers

Ces personnes ont beaucoup de mérite, elles sauvent des vies, ce sont vocations remarquables.

Qui sera le prochain “client” à répondre aux questions de l’interview vitrine ? Pourquoi pas vous ? Il suffit de nous joindre en cliquant ici.

Qu’est-ce que “l’interview vitrine” ? Voici son origine

storytelling de l'interview vitrine

the commerce, la boutique

Cliquez sur la bannière pour accéder à la boutique en ligne et commandez “The Commerce, une histoire de l’humanité”

  • 78
  •  
  •  
  •  
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    84
    Partages

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.