Exclu : voici la couverture du livre “The Commerce, une histoire de l’Humanité”

“The commerce, une histoire de l’humanité”

Les travaux de rédaction achevés, il était temps de s’atteler à la couverture.
Nous vous la présentons en exclusivité.

Nous avons le monde entre nos mains.
Il nous appartient de tout faire pour préserver notre planète et vivre en paix.

C’est en 2 phrases la symbolique de cette illustration.

The Commerce

The Commerce, une histoire de l’humanité. Le livre de Guy Couturier et Denis Gentile

Ce livre met en valeur l’histoire d’une personne
qui a toujours tenu une place centrale dans notre civilisation : le commerçant.

Et si on illustre ce livre avec cette photo, c’est parce qu’il a, plus que tout autre, parcouru le monde.

Ce sont donc ses aventures, souvent extraordinaires, que Guy et moi avons voulu vous raconter.

Il s’agit d’une histoire de l’humanité et du commerce, à travers les apports de grands commerçants-entrepreneurs au développement de notre humanité : (richesses, progrès sociaux, confort et bien être, innovations scientifiques, loisirs, mécénat d’art et de culture…et surtout, des relations et des échanges entre tous les hommes, cause de la paix entre les nations.

« Quand on fait du commerce on ne se fait plus la guerre ».

En effet dans l’Histoire, les commerçants du monde ont souvent été décriés, considérés comme de vils spéculateurs, spoliés, voire massacrés. Nous pensons qu’ils méritent qu’on leur rende justice par une candidature à un prix Nobel de la paix (pour 2020). Cet ouvrage de 600 pages vous apportera nos arguments justifiant une telle candidature auprès du comité Nobel.

Avant-propos de Guy Couturier:

Pour rédiger cette Histoire universelle du commerce  et m’imprégner des saveurs des routes grandes commerciales, durant quatre années, j’ai personnellement :

– sillonné la mer Égée, parcouru en tous sens l’île de Délos ;

– observé les fouilles d’Akrotiri ;

– caressé de mes doigts les murs humides de la prison de Marco Polo à Gênes ;

– sur l’île de Gorée, j’ai franchis la porte par où les esclaves partaient pour un voyage sans retour ;

– savouré les saveurs de la cuisine marocaine dans les bas fonds de Tanger ;

– humé les aromes de thé et de cannelle sur les quais du port de Lisbonne ;

– observé les allées et venues des Marseillais sur leur Vieux Port depuis une meurtrière du fort St Jean ;

– inspecté les arsenaux des Vénitiens ;

– longé les rives de la Corne d’Or à Constantinople ;

– respiré les poussières soulevées par les roues des chariots romains dans le tunnel de la via Puteolana (entre Naples et Pouzzoles) ;

– goûté aux crus boisés dans les docks de Bordeaux ;

– inventorié les acquisitions d’objets d’art des Médicis à Florence ;

– visité la première bourse du commerce au monde à Bruges ;

– rendu hommage sur place aux 10 000 marins naufragés qui tentèrent de franchir le Cap Horn, pour établir des liaisons maritimes commerciales entre les côtes Est et Ouest de l’Amérique entre le XVIe et le XXe siècle.

J’ai bien cherché aussi à rencontrer Hermès sur le mont Olympe pour l’interviewer, mais il était absent ! À la place, j’ai rencontré Denis Gentile (un philosophe-poète « prince de la métaphore ») qui m’a donné l’envie d’écrire et je suis très honoré d’avoir pu rédiger avec lui cette fabuleuse histoire de l’humanité à travers le commerce.

La version numérique de ce livre en disponible dans notre boutique en ligne

  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages

One Response - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.