Des QR code dans la grande distribution pour une transparence et une traçabilité TOTALE

Le QR code = de la confiance des consommateurs retrouvée:

Des QR codes

lecture de QR code

En absence de QR code, l’affaire récente des laits « médicalisés » pour bébé de Lactalis dans la grande distribution et chez quelques pharmaciens a mis en évidence des lacunes :

  • une gestion “aléatoire” des stocks de produits « retirés-pas retirés » des rayons ;
  • la non fiabilité des contrôles humains pour gérer des problèmes sur des produits déjà mis en rayon ;
  • la difficulté de bien tracer des articles « sensibles » ;
  • l’inertie de réaction des acteurs lors de crises.

“Bien sûr je ne parlerai pas de l’irresponsabilité de certains décideurs qui n’ont pas compris que le consommateur avait changé dans sa perception des risques, mais aussi dans sa façon de réagir en cas de crise. Qu’avant, ce qu’on pouvait laisser passer, aujourd’hui, ne passe plus et qu’il pourrait même en coûter  aux indélicats très cher sur le plan économique et concernant leur propre réputation”.

Combien de marques ont disparues ou ont été reprises pour de telles bêtises ?

Les technologies ont changées et évoluent constamment, il importe de les suivre pour respecter les nouvelles attentes (exigences) des acheteurs qui payent pour être simplement satisfait et qui désormais en attendent plus des marques (ils veulent être pleinement rassurés et enchantés !).

En matière de transparence, de traçabilité et de transmission de données, nous avions le code-barres, inventé en 1952 contenant 10 à 13 caractères numériques (certes encore utile pour transmettre un simple prix), mais forcément limité pour diffuser les nombreuses informations de traçabilité attendues aujourd’hui par des consommateurs plus avertis.

Depuis 1999, nous disposons maintenant du code QR (en anglais QR code)*

*Le QR code « Quick Response » est un type de code-barres (« flashcode ») en deux dimensions, dont le contenu du code peut être décodé rapidement après avoir été lu par un lecteur de QR code, un téléphone mobile, un Smartphone, ou encore une webcam.
QR code

QR code

Ce code est constitué de modules noirs ou de couleurs disposés généralement dans un carré à fond blanc. L’agencement de ces points définit une information d’un code composé jusqu’à 7 089 caractères numériques, 4 296 caractères alphanumériques et surtout pouvant assurer un lien avec un texte d’information, un blog, un site, des photos, une vidéo, une brochure explicative quasiment illimitée si, l’info nécessaire est couverte par une adresse URL.

Dans notre exemple ci-dessus (laits Lactalis) un QR code sur les flacons auraient pu signaler directement à la caisse que le produit était retiré de la vente, en décrire la raison et refuser de facturer le produit, empêchant du même coup (et à coup sûr) la vente du produit retiré, çela pourrait être le même cas pour un produit périmé…

Prospective : cette technologie (gratuite) couplée à une DATA et une reconnaissance faciale à la caisse pourrait détecter un acheteur « allergique au gluten » et le mettre en garde sur un article acheté contenant lui du gluten. Mais çà, c’est pour demain.

Non, je ne me poserai pas la question de savoir si cette absence de moyen de traçabilité ne serait pas des fois due à une absence de volonté de transparence.

Un autre exemple : lors des foires au vins ou au restaurant, n’avez-vous pas déjà rencontré des clients au visage perplexe devant un cru convoité. Là, avec un QR code (1cmx1cm) sur l’étiquette de la bouteille l’acheteur avec son Smartphone, équipé d’une application de lecture gratuite – un lecteur de code QR ou QR reader en anglais – pourra découvrir tous les renseignements utiles sur ce vin (cépages, année, volume de production, composition des arômes, mets à accommoder et même s’il le souhaite en prime la photo du vigneron… ) grâce à cette « bouteille qui parle ».

La bouteille qui parle

La bouteille qui parle

Pour cela, il suffit de charger une application gratuite de lecture de QR code dans son mobile, de viser le code imprimé et de lire sur son mobiles les nombreuses informations rapportées.
Un QR code peut s’imprimer sur tous supports, papier, vitrine, objets, produits lui même, à l’entrée d’un musée, et même sur une partie du corps…

Le QR code un outil de CRM (Relation client)

Celui-ci peut contenir des adresses web, des numéros de téléphone sur une vCard perso, des SMS et orienter le consommateur sur un site commercial. Il offre aussi la possibilité d’obtenir des statistiques (nombre de scans, lieu, type de Smartphone utilisé…) pour augmenter l’efficacité d’une campagne.

Le QR code représente bien un outil d’Inbound Marketing, puisqu’il consiste à pousser un message, une offre au-devant du chaland. Celui-ci prend connaissance de la proposition et bien informé il prend sa décision d’acheter ou de passer outre. Il constitue aussi un outil d’e-commerce, il détaille l’offre, ses modalités d’acquisition (la photo du vendeur !), il peut orienter l’acheteur vers un formulaire ou vers un site d’achat.

Avec le QR code de paiement « LYDIA », 25 millions de Smartphones en France peuvent payer et recevoir des paiements en un instant et en toute sécurité. L’application Lydia permet de payer ses courses, mais aussi n’importe qui, sans cash, sans carte bancaire (donc sans commission à déduire pour le commerçant) avec simplement son Smartphone. Cette application fonctionne depuis 2013, elle compte aujourd’hui 230.000 utilisateurs et elle en attire 1.000 de plus par jour. Cette carte de paiement « Lydia » a été adoptée par les 35 000 vendeurs de Tupperware. Lydia peut remplacer un RIB pour permettre des virements en un clic et en toutes sécurités.

Alors pourquoi ne pas utiliser les QR code dans la grande distribution ? Il ne s’agit pas de coller un QR code sur une baguette de pain, mais au moins sur des « produits sensibles » comme les laits pour nourrissons, sur des articles nécessitant des explications techniques, ou des modes d’emplois complexes (Hifi, appareils électro-ménager, jardinerie, vins…).

Les informations contenues dans ce « flash code » peuvent être conservées sur le mobile, afin de pouvoir être consultées plus tard.

Le QR code dans les transports en commun:

À une station, un QR code associé à votre téléphone mobile peut vous indiquer l’horaire des 10 prochains passages de bus, ou le nombre de minutes d’attente, ou encore l’heure du prochain passage prévu et aussi la cause d’un arrêt inopiné.

Le QR code permet aussi :

Tatouage-QR-Code-sur-une-vache

Tatouage-QR-Code-sur-une-vache

  • de passer un coup de fil ! Afin de créer plus de relationnel sur un support de marketing direct. Le QR code évite en effet d’afficher un numéro sur une page web et permet d’une part de privilégier un contact téléphonique, déclenché par le client ;
  • de donner plus d’informations, par exemple : dans un musée, à l’entrée d’un monument, pour compléter des informations sur une œuvre ;
  • d’ajouter facilement du couponing (actuellement c’est l’usage principal d’un QR code, soit  54 %) ;
  • de lancer une vidéo, une bande-annonce d’un film pour une affiche de cinéma, l’essai de la dernière nouveauté lors d’un lancement sur un magazine spécialisé sans trop « alourdir » l’annonce ;
  • de partager un article sur Facebook simplement en cliquant sur un like ;
  • d’envoyer un e-mail documenté ou un SMS (en BtoB) ;
  • de prendre un rendez-vous, avec explication géographique du lieu ;
  • de consulter en ligne la biographie d’un défunt (pompes funèbres) afin de conserver un souvenir enregistré d’une personne décédée, accessible via un code QR céramique fixé sur une pierre tombale.
  • d’imprimer son CV complet sur une simple carte de visite.

Le micro-QR code (ou mini-QR code)

microQR code

micro QR code

Il ne faut pas imprimer son QR code en trop petite taille. Pour être certain que votre code soit bien lisible, assurez-vous qu’il ne soit pas plus petit que 3 cm par 3 cm.

Il existe un type de micro-QR code (votre CV complet sur une carte de visite par exemple).

Le QR code est l’exemple même d’une technologie d’avenir au service de l’humain. Encore faut-il l’utiliser!

Alors, qu’est-ce qu’on attend ? Pourquoi les QR code n’ont-ils pas encore remplacé les code-barres dans tous les supermarchés ?

  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

One Response - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.