Comment donner du sens à votre commerce ? 2/2

Sens du commerce

Sens du commerce

Suite de donner du sens au commerce 1/3

Frank Rosenthal dans son remarquable livre : « Donner du sens au commerce » (une véritable bible pour changer des habitudes commerciales d’antan), il nous commente de nombreux exemples (« des cas d’école »)

livre donner du sens au commerce

Donner du sens au commerce : La valeur du sens

pour :

  • s’informer sur ceux qui ont réussit à booster leur commerce ;
  • s’en inspirer afin de reproduire quelques une de ses réussites.

Dans cet article, je ne fais que citer quelques-uns de ces « cas d’école », pour plus de détails, je vous invite à lire le livre de Frank Rosenthal.

Henri Kaufman : « Comment ? Tout simplement en mettant en scène leurs valeurs, en expliquant l’origine et la composition de leurs produits, comment ils ont écouté leurs clients, comment ils sont préoccupés par leur mission d’épargner au maximum les ressources de notre chère planète ».

 Ignace De Nollin (Colruyt) : «  Nous vivons à une époque caractérisée par l’immédiateté et la surabondance d’informations. Le consommateur est en manque de repère. D’autre part, toujours plus de personnes sont désireuses ou contraintes de surveiller leur alimentation ».

 Quelques exemples pour donner du sens au commerce :

BioCoop : Dès les années 70, a soutenu et développé une agriculture biologique, puis en 2017, avec 500 magasins, porte son combat sur le manger sain et la responsabilité sociale.

Delhaize (Belgique) : abandonne les emballages individuels pour certains fruits et légumes bio pour un marquage naturel « natural branding » imprimé au laser directement sur la peau des légumes dont la peau n’est pas trop fragile (la tomate).

– Un logo sur leurs emballages pour signaler qu’aucun ajout de sel ou de sucre n’a été opéré.

Colruyt (Belgique) : lance une appli visant à aider pendant leurs achats, ceux qui suivent un régime ou qui ont des intolérances, ou encore des modes de vie particuliers.

Atac et Maxi Market ont arrêté la commercialisation de viande de lapins élevés en cage (99% de la production en Europe).

Epicery.com (Paris) recense « les meilleurs commerçants de quartier » et livre des produits frais, chez vous dans l’heure.

Carrefour Market propose « 1,2,3, frais partez » : des recettes du chef Jean Imbert à faire en moins de 14 minutes (en Vidéo ou théâtralisées en magasin).

Patagonia (Californie) incite les consommateurs à prolonger la durée de vie des vêtements qu’il a vendus :

  • soit en proposant des ateliers de réparation ;
  • soit en revendant ces vêtements usagés via une plateforme ;
  • et aussi, une camionnette circule pour rencontrer ses clients et réparer sur place, gratuitement les articles, même ceux qui n’ont pas été acheté chez eux.

Cru (Belgique) : installé dans un vieux corps de ferme, en périphérie de Bruxelles propose des produits alimentaires, avec de nombreuses dégustations en présence des producteur (locaux). À l’entrée du magasin, à l’aide d’une tablette les clients peuvent scanner des QR codes, pour avoir des informations sur le produit concerné, ainsi que des caisses automatiques (sans contrôle intempestif !).

La Ruche qui dit Oui, associe digital et magasin physique et propose à ses clients d’établir un contact direct avec les producteurs.

Färm (Belgique) des produits bios en emplacement très « urbains » et très faciles d’accès. Ces clients sont des « Hëro ».

C’est qui le Patron : nouvelle marque pour résoudre de vrais problèmes de rémunérations des producteurs.

  • cahiers des charges élaborés et compris par les consommateurs ;
  • usage du digital et des réseaux sociaux (un sens certain du buzz);
  • du participatif : « L’achat est un vote » et du militantisme ;
  • système d’actionnariat ouvert à tous : 1 euro = 1 action = 1 voix ;
  • un questionnaire (de 6 à 8 minutes) pour les consommateurs ;
  • sans commerciaux, sans budget publicitaire.

 Intermarché : avec un nouveau slogan: « Producteurs et Commerçants » à la place du « Sélection Mousquetaires » et de nouveaux packagings pour lancer en octobre 2016 une gamme sans additifs, sans colorants, sans conservateur, sans arôme. Un plan : «  Plan qualité enfants » (portions adaptées aux besoins des enfants) avec un partenariat avec des écoles et des mairies.

Système U : Une vraie marque de 8 000 références de produits MDD (Marque de distributeur) qui ne seront plus des copies alternatives « grandes » marques au plus « bas prix » possible, mais des produits sans substances controversées (Diphosphate, parabens, huile de palme, aspartam…) tout en valorisant les métiers de bouche traditionnels .

Le Campus de Leroy Merlin : propose des cours de bricolage en magasin, mais aussi en ligne, accompagnés de vidéo et une assistance téléphonique 7 jours sur 7 de 8 h à 19 h. À raison de 1 euro la séance de 45 minutes.

Ligne et Lumière (portes et fenêtres) : un « Pack Confiance » qui accompagne un projet de la conception jusqu’à la pose, avec désignation d’un conseiller-référant et une garantie sur 10 ans.

Ikéa : une seconde vie pour vos meubles Ikéa :

  • les réparer ou les relooker ;
  • les ramener usagés au magasin contre une carte cadeau, pour qu’ils soient proposés à un nouveau propriétaire ;
  • un vide grenier sur les parkings du magasin.

4murs : propose des échantillons à choisir en situation chez soi, et la fin des travaux une reprise des rouleaux de papier peint non utilisés pendant 2 mois (dans leur emballage d’origine).

Casper : d’essayer gratuitement son matelas durant 100 nuits.

Comment donner du sens au commerce

Passer du local à « l’ultra local » :

 Carrefour va proposer des fruits et légumes cultivés dans des potagers à proximité des magasins : en zone urbaine, sur le toit, à côté du Drive…).

BHV : 20 000 plantes comestibles et du miel avec des ruches et dans un potager… au 7ème étage.

Au Brésil, un supermarché Zona Sul à installé des tables de culture au beau milieu du rayon fruits e.t légumes, les clients « plongent » en pleine terre pour faire leur choix.

Whole Foods Brooklin : un toit aménagé en serre.

CVS Health (US) organise dans ses pharmacies des consultations simples de santé, pour les tracas de la vie quotidienne (sans RDV).

Remarque de GC : En France : Bonjour le conseil de l’ordre des médecins (organisme créé par Vichy).

FICO Eataly World : un incroyable parc d’attraction à Bologne (Italie) dédié au patrimoine culinaire italien ouvert le 15 novembre 2017. Sur 20 hectares, 40 restaurants, un marché de 9000 m2, des animaux de la ferme, des pâturage, des vergers, des jardins potagers et des ateliers (d’une heure) et 44 000 panneaux photovoltaïques. Oscar Farinetti : « Le projet est simple. C’est de créer le plus grand lieu au monde où célébrer la biodiversité agro-alimentaire et oenogastronmique italienne.

FIC parc d'attraction

FICO Eataly World (parc d’attraction)

Bien d’autres “cas d’école” sont rapportés dans le livre de Frank Rosenthal (que je n’ai pas l’honneur de connaître personnellement). Découvrez-les vous même dans cet ouvrage si vous souhaitez vous en inspirer.

Merci de nous retourner vos commentaires si ce sujet vous à intéressé

 

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

One Response - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.