Quand une blogueuse s’engage pour défendre les commerçants de nos centres-ville

Le but de cet article est de vous inciter à lire… un autre article !

AblaCarolyn est une blogueuse que je suis depuis quelques mois. Elle vient de publier un article qui serait parfait pour le blog “Commerçants du monde”. Elle utilise le storytelling pour exprimer son point de vue sur le commerce de proximité et les initiatives prises pour le mettre en valeur dans des villes comme Nice et Cannes.

Cette intro vous a-t-elle déjà convaincu ? Alors allez-y cliquez ici pour lire l’article.

Pâtisserie Intuitions by Jérôme De Oliveira

Pâtisserie Intuitions by Jérôme De Oliveira à Cannes

Vous souhaitez en savoir encore un peu plus ? En lisant son article, je retrouve un peu mon histoire. Par exemple, j’ai grandi en Région Parisienne et j’ai souvent fréquenté les mêmes centres commerciaux que Carolyn, parfois au détriment des commerces locaux. Entre-temps, elle s’est installée à Cannes, comme moi. Se retrouver dans le récit d’un storyteller, c’est le propre du storytelling. Donc, j’en suis certain, vous y retrouverez vous aussi quelque chose de votre histoire.

Cette fois-ci, c’est bon. Je vous redonne le lien de l’article : cliquez ici et maintenant.

Vous êtes encore là ? Ok, alors voici une phrase que mon compère Guy Couturier n’aurait pas renié :

  “… à force de vouloir chasser les véhicules, ils ont fait fuir les conducteurs aussi !”

Là, je suis certain que Guy va cliquer, en prime j’y ajoute le titre : Le commerce de proximité, chiche on s’y met ?

Maintenant que Guy est parti, je vous livre en plus la conclusion. Elle donne tout son piment à l’ensemble de l’article.

Je vous laisse encore une chance de la découvrir en version originale. L’article aura plus de saveur si vous ne connaissez pas encore la conclusion. Allez-y quittez mes mots et lisez ceux de AblaCarolyn.

Pour les autres, pour moi, vous ne serez pas nombreux, voici le message que Carolyn nous propose en ces premiers jours de l’année 2018 (sous la photo). Un message qui pourrait devenir une belle résolution, oublieux encore, une devise !

 

assiette provençale

Le restaurant “l’assiette provençale” à Cannes

 

“… en tout cas moi, en ce début d’année, je prends la résolution de réserver une partie de mon budget aux petits commerçants et vous ?”

Merci Carolyn, moi aussi, c’est promis.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 Comments - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.