Commerçants : conduite à tenir en cas d’agression

Le nombre des agressions de commerçants s’inscrit dans une tendance baissière. Ainsi, depuis 2009, le nombre de vols à main armée dans le secteur marchand a reculé de 44 %. Les commerces de type bureaux de tabac, pharmacies, bijouteries ou encore stations-services, ont reculé de 37 %.

agression dans un magasin

Agression dans un magasin

Comment se protéger contre les agressions :

http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/…/guide_securite_commerces_CCI93.pdf

Détection des comportements anormaux :

Il peut arriver qu’avant l’agression, les auteurs observent ou se préparent à passer à l’acte :

  • observez et mémorisez les éléments de signalement (véhicules, personnes) ;
  • alertez en cas de doute (un simple appel téléphonique peut les mettre en fuite).

Durant l’agression,

Ne faites rien qui puisse mettre votre vie ou la vie d’un tiers en péril :

  • conservez votre calme et votre sang-froid ;
  • ne vous opposez pas physiquement à l’agresseur ;
  • gardez votre calme et adoptez une attitude neutre ;
  • ne vous montrez pas agressif, ne faites pas de gestes brusques ;
  • obtempérez aux consignes qui vous sont données ;
  • ne faites rien et ne dites rien qui puisse envenimer la situation ;
  • ne prenez pas l’initiative de parler aux malfaiteurs ;
  • examinez de façon discrète les agresseurs et les armes éventuellement détenues (forme, couleur) ;
  • cherchez à mémoriser le signalement des agresseurs, les objets qu’ils ont touchés et tout ce qui peut servir à leur identification. S’ils sont plusieurs, focalisez-vous plutôt sur celui qui est le plus proche de vous ou qui paraît être le chef, ne cherchez pas à mémoriser la physionomie de plusieurs individus ;
  • s’ils vous demandent de ne pas les regarder, obtempérez. Focalisez votre attention sur ce que vous voyez et ce que vous entendez (détail des chaussures, couleur et type de pantalon, prénoms utilisés..).

L’alerte à l’agression :

  • attendez le départ du ou des individus pour donner l’alerte ;
  • appelez le 17 ;
  • donnez la direction de fuite, le type, la couleur du véhicule et le nombre d’auteurs si vous le pouvez.

Dans l’attente de l’arrivée des enquêteurs :

  • préservez les traces et les indices en fermant votre commerce ou en bloquant l’accès aux zones nécessaires ;
  • ne rajoutez pas de traces sur les lieux de l’infraction (gobelets, cigarettes, traces de pas, empreintes,…) ;
  • ne touchez pas aux objets que les malfaiteurs peuvent avoir abandonnés (cagoules, chargeurs d’armes, douilles, vêtements).

Mesures de prévention aux agressions

À l’ouverture et à la fermeture :

  • soyez attentif à la présence de toute personne ou véhicule paraissant suspect ;
  • dans le doute, n’entrez ou ne sortez pas du magasin. Alertez la gendarmerie (17). Une agression peut ainsi être évitée ; le malfaiteur abandonne souvent son projet s’il pense avoir été repéré ;
  • Maintenez les accès publics et de service fermés hors période d’ouverture à la clientèle ;
  • En cas d’arrivée échelonnée du personnel par une porte de service, convenez d’un code avant d’ouvrir.

Durant la période d’activité :

  • Soyez attentif au comportement de personnes paraissant reconnaître les lieux (fréquent afin de préparer une agression ultérieure). Dans ce cas, notez tous les éléments de signalement (véhicule, immatriculation, etc…) et alertez si besoin la gendarmerie (17).

Votre caisse :

  • assurez-en la surveillance directe. N’y laissez pas de sommes importantes ;
  • placez la en lieu sûr : fermée à clé, non signalée, non visible de la clientèle ;
  • déposez l’argent régulièrement à la banque. Les week-ends, le lundi et les fêtes sont des périodes sensibles où le risque est plus important ;
  • caisses sécurisées (valables pour certains types de commerces situés dans des zones sensibles).

Installez des dispositifs de protection :

  • système de vidéo-surveillance (pas nécessairement coûteux, dissuasif, aide pour les enquêteurs).
  • protection mécanique : alarme anti-intrusion, rideaux métalliques, vitrage de sécurité, blindage des portes, miroirs. Affichage de panonceaux informant les clients des mesures de sécurité et de protection des établissements (présence de caméras, coffre à ouverture temporisée ;
  • dispositifs anti-franchissement devant les entrées des bâtiments pour empêcher l’intrusion de véhicule-bélier (mobilier urbain)
  • moyens de fermeture des portes de service efficaces (pas de serrure saillante, fermeture effective) ;
  • zones privées extérieures équipées d’éclairage, si possible avec détecteurs de présence ;

Transport de fonds “protégé” des agressions:

  • évitez les habitudes (changez de véhicule, d’heure et de circuit) ;
  • évitez les itinéraires isolés et les passages souterrains (à pied) ;
  • privilégiez les zones animées et les périodes diurnes ;
  • soyez attentif aux comportements suspects (personnes ou véhicules avec passagers à bord stationnés devant le commerce, personnes ou véhicule vous suivant…) ; en cas de doute, composez le 17.
  • privilégiez un véhicule non sérigraphié ;
  • ne faites pas de courses avant le dépôt des fonds ;
  • ne prenez pas d’auto-stoppeur ;
  • ne vous laissez pas détourner de votre itinéraire ;
  • soyez vigilant aux stops et aux feux tricolores ;
  • ne laissez pas votre sacoche sur le siège passager (la placer sous le siège).
  • verrouillez les portières.
  • sur la voie publique: prendre contact avec la direction de la voirie de la commune. Soyez prudent en cas d’accrochage susceptible d’avoir été provoqué (en cas de doute, ne descendez pas du véhicule ; invitez le tiers à relever l’immatriculation et donnez un rendez-vous ultérieur pour l’établissement du constat) ;
  • si quelqu’un vous demande un renseignement quand vous êtes à l’arrêt, ne baissez pas largement vos vitres : ceci peut être fait pour détourner votre attention ou pour vous asperger de gaz lacrymogène ;
  • gardez une distance suffisante devant le véhicule qui vous précède afin de pouvoir partir en cas de manœuvre pour vous forcer à vous arrêter ;
  • à pied (vulnérabilité accrue) : remontez la circulation par le côté gauche (vue sur les véhicules arrivant) ; ne longez pas le trottoir côté route ;
  • tenez la sacoche côté mur. Le cas échéant, utilisez un leurre (sacoche remplie de papier et valeurs sur soi) ;
  • si possible, faites-vous accompagner.

 une agression à votre domicile :

  • l’entrée et la sortie en véhicule par le portail sont les périodes les plus propices aux agressions (privilégiez un portail à ouverture automatique) ;
  • surveillez qu’aucune personne ne pénètre dans la propriété durant la fermeture ;
  • restez dans le véhicule jusqu’à fermeture complète ;
  • faites équiper l’entrée d’un « portier » avec caméra vidéo et ouverture à distance ;
  • si une personne s’annonce comme étant policier ou gendarme, en cas de doute, vérifiez auprès de la gendarmerie (le 17).

 

  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

One Response - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.