Les réseaux sociaux à l’aide des « petits » commerçants  

Texte extrait du livre : Marketing & Commerce, Évolution et Prospective

« Le commerce d’aujourd’hui et de demain » – (2018 – 575 pages – 30 €)

Pour acheter : http://mktg.the-commerce.com

Pourquoi être présent sur les réseaux sociaux ?

Pour un commerçant être sur les réseaux sociaux et en première page de Google c’est comme :

« avoir une devanture dans la principale rue commerçante de la ville ».

Cela peut aussi permettre aux commerçants « de donner du sens » à leur métier en communiquant leurs propres valeurs : de qualité, d’écoute, de services à la personne, mais aussi une quête vers une meilleur santé (le bio) ou la défense de notre environnement (circuits courts, lutte contre les gaspillages…)

NOUVEAU : un livre : “Donner du sens au commerce” de Frank Rosental

Associée à l’ère du web 2.0, on assiste à une nouvelle ère du commerce sur les réseaux sociaux qui va constituer un changement important dans la vie de nombreux acheteurs/internautes, avec l’introduction (début 2015) de boutons « acheter » « buy buttons », mais également avec des outils censés y promouvoir le développement du commerce.

Sur ces médias sociaux les internautes (les clients) peuvent aussi :
– échanger des avis et se recommander des produits les uns aux autres ;
– commander et payer directement sur le site marchand via un réseau social, sans passer par le site de la marque ;

affirmer leurs nouvelles exigences, leurs nouvelles attentes, leurs nouveaux besoins

Quels réseaux sociaux pour faire du commerce :

Facebook envisage même de devenir la solution mobile pour les entreprises locales. D’ailleurs, il se voit lui-même maintenant comme une plateforme de commerce local pour les consommateurs, avec le lancement récent de Facebook Marketplace ou celui de son application Events pour gérer des événements.
Facebook a introduit une nouvelle variété de fonctionnalités (Canvas), qui vont aider les utilisateurs à :
– découvrir des innovations dans le monde qui les entoure ;
– décider ce qu’il faut acheter ;
– communiquer avec les entreprises locales plus facilement et plus rapidement.

Facebook Live constitue un nouveau moyen pour les entreprises de toucher directement les consommateurs. Cet outil de diffusion vidéo en direct permet aux sociétés, d’accroître l’engagement des personnes qui les suivent sur Facebook. A l’heure actuelle, la firme de Menlo Park revendique 100 millions d’heures de vidéo visionnées chaque jour par les membres de ce réseau social.

Instagram en 2016, a lancé son programme « Shop Now », composé :
– d’un bouton « acheter » ;
– d’une plateforme permettant aux marques de gérer leurs campagnes marketing sur les réseaux sociaux.

En effet : Certains comptes « ambassadeurs » dans des domaines comme la mode, la beauté ou la décoration pouvaient rapidement déclencher des achats et faire décoller les ventes de certains produits.

Au-delà d’être une plateforme de partage d’images, Instagram étant aussi un lieu incontournable d’influenceurs qui fédèrent des communautés engagées.

De nombreux comptes ont trouvé des moyens officieux de réaliser des transactions sur cette plateforme, entre :
« lien cliquable dans ma bio » ;
– partenariats cachés ;
– ventes via des messages privés,
De nombreux échanges marchands ont lieu. Conscients de ce business Instagram, a décidé de lancer une nouvelle fonctionnalité permettant de faciliter ainsi l’acte d’achat, en partenariat avec quelques marques

Twitter (en 2016) a annoncé un nouveau partenariat avec les plateformes Shopify, Bigcommerce et Demandware, permettant à toutes les marques utilisant l’un de ces logiciels de commercer en ligne en ajoutant un bouton « acheter » à leurs tweets.

LinkedIn : une présence active sur LinkedIn vous permettra de :

  • Prospecter et proposer vos services
  • Améliorer votre référencement et votre visibilité en ligne
  • Trouver des partenaires ou des fournisseurs
  • Recruter des collaborateurs
  • Développer et gérer votre réputation

LinkedIn est donc bien un formidable levier de communication professionnelle

Pinterest a annoncé (2016), l’extension de son programme « Buyable Pins », afin de réaliser des achats directement sur Pinterest. L’enseigne Monoprix est un exemple de réussite dans l’utilisation de Pinterest. Elle opère une stratégie de « test and learn ».

Stripe a récemment lancé (2016) l’interface de programmation « Relay », qui vise à connecter des commerçants et des développeurs afin de créer des solutions d’e-commerce, avec un système de bouton « acheter » utilisable par tous les réseaux sociaux.

BlueCarat (2016) propose d’intégrer une dimension réseau social aux sites de vente en ligne afin de doper leurs ventes.

Hootsuite est un tableau de bord de gestion de réseaux sociaux créé par Ryan Holmes en 2008 à Vancouver (Canada). Il permet de regrouper tous les réseaux sociaux dans une même interface.

réseaux sociaux

Le Social Commerce, ou comment les réseaux sociaux s’adaptent au e-commerce

De la prospective :

Un raz de marée d’objets connectés est en cours :

  • La multiplication de capteurs de données sensoriels (wearables, robots, implants, caméras, favicoms…) ils nous proposeront bientôt des possibilités passives qui nourriront notre présence sociale sans que nous ayons besoin d’être connecté et ils nous offriront des occasions de relations clients démesurés.
  • Votre profil d’acheteur sera « affiché » au près des vendeurs (sur leur tablette) avant votre entrée dans la boutique,
  • Avec de l’intelligence artificielle la caisse saura si vous êtes allergique au gluten et vous mettra en garde si dans vos achats vous avez choisis des articles contenant du gluten ;
  • Les caisses seront sans contact et vous sortirez du magasin « sans payer » physiquement (sans attente aux caisses), mais directement débité sur votre compte.

” Nous restons à votre disposition

pour toutes informations supplémentaires”

Extrait du livre :
Marketing & Commerce : Évolutions & Prospective
(en cours d’édition).

  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.