Noël est un temps de paix où les commerçants du monde sont rois

Qu’est-ce que Noël évoque pour vous ?

Concernant Noël, on peut déjà mettre en avant quelques caractéristiques liées aux 2 principaux thèmes de ce blog :

les commerçants et la paix.

  • commerce

    Commerçants et Noël

    A Noël, les commerçants sont rois. Pourriez-vous imaginer un Noël sans les commerçants ? Et comment feriez-vous pour le repas de Noël ? Et le fameux Père Noël ? Il serait bien embêté. Bien sûr, certains regretteront les excès d’une fête spirituelle qui s’est complètement transformée en une fête matérialiste et commerciale. Mais, si les excès sont comme des signaux qui nous alertent, ils ne peuvent pas servir de base à un raisonnement qui condamnerait l’ensemble des commerçants. Les commerçants du monde cultivent l’esprit de Noël et c’est une belle chose.

  • Noël
  • Noël, c’est un temps de paix. C’est même souvent l’occasion de faire une trêve dans les combats. Ce matin, par exemple, en parcourant l’actualité, j’ai lu que le Président Philippin Rodrigo Duterte a « déclaré un cessez-le-feu unilatéral de dix jours avec les rebelles maoïstes pour permettre des fêtes de Noël sans stress. »
  • le commerce, qui établit des rapports d’interdépendance apaisés entre les hommes, peut contribuer au développement de la paix entre les hommes… entre les nations.
  • le commerce favorise la concorde et l’entente mutuelle .
  • le commerce établit des rapports d’interdépendance entre les hommes, il peut ainsi contribuer à la paix.
  • À l’univocité du don s’oppose la réciprocité de l’échange commercial, une récipriocitée fondée sur des besoins mutuels : “je ne peux satisfaire les miens qu’à condition de permettre à l’autre de satisfaire les siens”. Cet échange étant ainsi conditionné, il neutralise les conflits ou les guerres qui pourraient naître de la volonté d’une nation de satisfaire ses besoins au détriment d’une autre.
  • Est-ce seulement parce qu’il est nécessaire que le commerce nous incline à la paix ? Avons-nous intérêt, en dernier ressort, à établir entre nous des rapports pacifiques ?

 

Le rapprochement est évident. D’un côté les commerçants qui cultivent l’esprit de Noël, de l’autre, les politiques qui font de Noël un moment propice à la paix.

C’est un indice, voire un argument, pour nous qui pensons que les commerçants du monde sont des artisans, directs ou indirects, de la paix.

 

Les commentaires sont ouverts et nous attendons vos réactions ici et sur les réseaux sociaux.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.